Préférence de place conditionnée

Préférence de place conditionnée

Ce modèle, initialement proposé par Carr et coll. (1988)[1] permet d’apprécier les effets appétitifs des agents toxicomanogènes et d’évaluer le potentiel addictif de différentes substances.

La cage de préférence conditionnée est constituée de deux compartiments principaux possédant des stimuli environnementaux (visuels et tactiles) distincts et d’un compartiment neutre central. Un système de porte guillotine permet l’accès aux différents compartiments.

[1] Carr, G.D., Fibiger, H.C., and Philips, A.G. 1989. Conditioned place preference as a measure of drug reward. In Oxford reviews in psyhopharmacology: Neuropharmacological basis of reward, Vol. 1, (eds. J.M. Leibman and S.J. Cooper), pp. 265-319. Oxford University Press, New York.

Prix (€)
Structure Prix par heure Prix par heure ≥ 12h
IRIB et autres GRRs 6 6
Université de Rouen hors GRRs 8 8
Autres académies 21 21
Non académique (privé) 35 35